Votre projet concerne une rénovation, une extension, des travaux sur de l'existant

Vous êtes propriétaire d’un bâtiment, ou en passe de l’être, et vous souhaitez agrandir, aménager, réaménager, rénover.

6 choses à faire avant de poursuivre :

1. Prenez connaissance du règlement d’urbanisme de votre terrain.

Il vous donnera les règles de constructibilité à appliquer : en fonction de la zone dans laquelle se trouve le terrain, un règlement régit toutes les données urbanistiques à respecter : surface au sol, recul par rapport aux limites, hauteur, couleurs et matériaux, stationnement, etc.

Vous pouvez le récupérer auprès de la mairie de la commune sur laquelle se situe le terrain. Prenez garde à demander tous les documents qui peuvent concerner la parcelle, qui sont parfois oubliés : PPR, PIZ, secteur sauvegardé, etc.

2. Prenez en compte les frais annexes.

Votre budget comprend l’achat du terrain et les frais de notaire bien sûr. Mais il y a d’autres dépenses à prévoir :

  • Les taxes liées au permis de construire. Renseignez-vous auprès de la mairie, elles varient en fonction de la commune.
  • Les études diverses : relevé topographique, étude pour mise en œuvre d’assainissement non collectif, études géotechniques,etc.
  • Les frais de raccordement aux réseaux. Ceux-ci sont difficilement estimables avant l’obtention du permis de construire.
  • Les assurances dommage-ouvrage, tous-risques chantier. Les assurances « classiques » ne couvrent généralement pas des travaux si importants.
  • La maîtrise d’œuvre : si vous faîtes appel à un architecte, ce coût sera indépendant du coût des travaux. Le coût de la prestation chez les constructeurs est noyé dans leurs offres.

D’autres dépenses peuvent être envisageables dans certains cas particuliers. Quoiqu’il en soit, gardez de la marge… Il reste encore l’aménagement des extérieurs, souvent oubliés, et l’aménagement intérieur.

3. Projetez-vous dans votre future maison.

Cela vous permettra d’établir un programme complet très utile à la conception de votre projet. Et projetez-vous sur le long terme : vos envies actuelles sont-elles compatibles avec l’évolution future de la cellule familiale? Avec une potentielle revente?

Profitez-en également pour faire le point sur les autres dépenses à venir. En tant qu’architectes, nous pouvons vous aider sur certains points :

  •  Un choix pertinent de matériaux et de matériel pour réduire le temps et le coût d’entretien de la maison,
  • Une conception intelligente qui pourra conduire à un besoin en chauffage quasi-nul

4. Profitez-en pour faire le bilan

Rénover un bâtiment, quelle qu’en soit la raison première, c’est l’occasion de réfléchir aux changements que vous voudriez effectuer. La cellule familiale qui évolue,une organisation des espaces d’origine qui ne convient pas ou plus, des pièces trop sombres ou trop froides, c’est l’heure du bilan!

Alors que faut-il garder, que faut-il changer ? Dressez une liste de points négatifs et de points positifs, et passez à l’étape suivante.

5. Prenez le temps de définir les priorités de votre projet.

Un programme bien adapté est la clé. Il convient d’y réfléchir longuement. Et il ne s’agit pas seulement de décider d’un nombre de pièces et d’une superficie idéale, mais à la façon dont vous voulez vivre dans ce bâtiment.
 
Vous êtes prêt? Nous vous donnons 4 minutes pour nous exposer en détail les points importants, primordiaux, sur lesquels vous ne ferez pas de concession. Subjectivité totale autorisée… « Je veux chaque matin voir le jour se lever de la fenêtre de ma cuisine, au niveau de la table où je prends mon café. », « Je veux fermer toutes les portes quand je décidé de cuisiner une fricassée de poisson », « Et moi je veux de la lumière naturelle dans mon garage », « Je veux avoir chaud dans ma salle de bain et froid dans mon lit », « Il faut inverser la cuisine et le salon, et la chambre des enfants est trop près de l’entrée », « Serait-ce possible d’avoir moins chaud l’été? »,…
 
Votre projet, vos volontés.

6. Accordez-vous du temps pour la réalisation de votre projet.

Il faut laisser le temps au temps :

  • Du temps pour concevoir : prendre le temps d’élaborer les choses tranquillement est très important. Cette phase est essentielle qui va conditionner la suite de la vie dans ce bâtiment.
  • Du temps pour le côté administratif : demande d’autorisation d’urbanisme, déclaration préalable, permis de construire, pièces complémentaires, délai d’instruction rallongé en présence d’un Architecte des Bâtiments de France, délai de recours des tiers,… Les services instructeurs tendent à complexifier leur travail et le temps théorique annoncé n’est que rarement respecté.
  • Du temps pour consulter : démarcher les entreprises, faire des demandes de devis, puis les analyser, adapter le projet au budget, revoir les artisans, et faire avec leurs disponibilités…
  • Du temps pour construire : outre le temps nécessaire à la construction, garder en mémoire les potentiels retards dus aux intempéries, aux modifications de dernière minute que vous voudrez apporter, aux imprévus imprévisibles…
Fermer le menu